Migration – Immigration

logo-02-pm (2)

Bonjour, nous savons, nous n’ignorons qu’il s’agit ici d’un sujet ou domaine qui occupe une place importante depuis longtemps dans notre quotidien.

Paroles d'ExilesCes images sont prises par Mbagnick Diouf, sur des années en Europe, pour témoigner, question de solidarité avec des travailleurs immigrés, des « sans-papiers » comme il est dit. Loin de nous l’idée de prôner l’immigration car l’Afrique noire possède les ressources matérielles et intellectuelles requises pour permettre à ses enfants rester vivre et travailler au pays.

Ce segment est le résultat de congés en semaine de travail ou le weekend pris par Mbagnick pour apporter son témoignage. Nous avons aussi des interviews audio-vidéos d’immigrés réalisés à nos frais, sans aucune subvention, ce fut le pris pour vous présenter aujourd’hui cette publication.

J’ai suivi une formation en Europe (Italie) dans le cadre de mon travail ; sur les migrants africains, il s’agit d’une approche douloureuse.

Texte écrit par Cheikh Anta Diop dans Civilisation ou Barbarie, 1980

Chapitre 7 : Race et Classes sociales. Les lois des rapports ethniques dans l’histoire / Page 157.

Sujet : L’immigration africaine / Chapitre 1

vlcsnap-2010-12-26-20h26m16s35” Un esquimau à Copenhague ou quelques nègres à Paris, cela déclenche une curiosité  musée et des élans de sympathie très sincères chez la population de l’une ou l’autre ville. Mais injectez encore du travailleur immigré jusqu’au seuil fatidique de 4 à 8 pour cent, et vous aurez une situation raciale comparable à celle qui règne à New York : les rapports sociaux changent de nature, engendrent des tensions ethniques, des réflexes globaux pénibles à décrire. Plus le pourcentage augmente, plus la lutte de classe se transforme en affrontement racial. Au XIX ème siècle, on chassait le Tzigane comme le renard, au  Danemark. Aujourd’hui, avec la crise économique, la discrimination raciale vis-à-vis des travailleurs apparait en Suède contre toute attente. On s’aperçoit que la Suède, Championne de l’antiracisme, ignorait la nature vraie du problème racial et de ses implications dans la vie quotidienne : l’apparition d’un faible pourcentage de travailleurs étrangers a servi de révélateur : car cela a suffi pour que la discrimination raciale apparaisse spontanément chez ce peuple qui se croyait sain et exempt de tout sentiment raciste. « Suédois d’abord », a-t-on entendu dire dans une file de voyageurs attendant le bus (Correspondant du Journal le Monde en Suède) “ Extrait de civilisation ou Barbarie (1980-1981) page 157

Ce livre d’une profonde analyse) écrit en 1980-1981 s’inscrit dans une actualité sociale.

Ici, il s’agit de tous les problèmes liés à l’immigration, les conséquences pour les pays d’origines. Il y a plus de 10 ans, deux jeunes immigrés originaires de la Côte d’Ivoire, débarquaient d’un bateau transporteur de matières premières (Cacao) au port d’Anvers (Belgique): L’un des jeunes est mort de faim sur le tas de Cacao, l’autre affaibli sera transporté aux urgences. DSC02202

Image à droite: Yaguine & Fodé. Il y a quelques années (1999), deux jeunes noirs originaires de la Guinée, étaient découverts morts de froid dans le train d’atterrissage d’un avion de ligne en Belgique. (Yaguine & Fodé), Horrible! Il est urgent de dire aux jeunes et plus âgés, se cacher dans le train d’atterrissage d’un avion est mortel. Personne ne survit au froid en haute altitude. Aucun gris-gris ou veste ou prière n’épargne du froid mortel dans lequel vole un avion en haute altitude. TOUS les africains qui se cachent dans le train d’atterrissage des avions meurent congelés. La haute altitude n’est pas un réfrigérateur, mais un HYPER- HYPER CONGÉLATEUR.

Il y a quelques années (septembre 1998), Samira Adamou (Nigeria) décédait étouffée dans l’avion avec un coussin par la gendarmerie Belge, lors de son rapatriement vers son pays d’origine depuis la Belgique.

La liste des morts de l’immigration s’allonge, Il n’existe aucun chiffre fiable du nombre de millions d’immigrés africains à travers le monde développé. L’Afrique moderne se vide de sa jeunesse, de ses universitaires, il est question de carte Bleue décernée par les pays de la CEE, il est question de contrôle d’ADN dans le cadre des regroupements familiaux.

DSC03435

De plus en plus de voix dans l’immigration se font entendre :

Image à droite: Des femmes et des hommes conseillent à leurs sœurs et frères, filles et fils au pays de ne pas partir. Yayou Bayame Diouf du Collectif des Femmes contre l’immigration clandestine de Thiaroye-sur-mer  (Senegal)
Yayou Bayame  Diouf, son fils de 20 ans est décédé dans un voyage sur l’immigration clandestine. Horloge Du Sud, Restaurant à Bruxelles, 25 juin 2008 nous avions organisé une rencontre sur le sujet.

Nous reviendrons plus amplement sur la question.

L’immigration … quelques images ci dessous, les films suivront.

A travers ce site nous souhaitons votre contribution pour sensibiliser la population du Sénégal sur ce sujet car l’immigration n’est pas une solution.

Les victimes ou disparus en mer ou dans le désert, jamais photographiés mais certaines images alertent le reste du monde sur des situations inacceptables en 2015. Le 02 septembre 2015, le corps sans vie d’un enfant était trouvé sur une plage en Turquie.

La vidéo est ci-dessous:

Pour l’Afrique noire, lorsque la pauvreté est une menace quotidienne pour la masse, l’Unification est l’unique SOLUTION

Mbagnick Diouf

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked