Les Scribes de l’Afrique noire

logo-02-pm (2)

Hommage aux scribes, prêtres et savant de l’antiquité noire.

scribe23b” … Les scribes savants… ils ont achevé leur vie, tous leurs contemporains sont tombés dans l’oubli. Ils n’ont pas érigé des pyramides d’airain aux stèles de fer, ils n’ont pas su laisser d’héritiers nés de leur chair, et qui puissent proclamer leur nom, mais ils ont laissé en guise d’héritiers les livres d’enseignements qu’ils avaient composés. Ils ont confié à leurs œuvres la mission d’être leurs prêtres funéraires, et leurs tablettes à écrire sont devenues leur « fils chéri », leurs ouvrages sont leurs pyramides, leur calame est leur rejeton et la pierre gravée leur épouse… Les puissants et les humbles sont devenus leurs enfants… Car le scribe, c’est lui leur chef. On leur avait construit des portes et des châteaux, mais portes et châteaux sont anéantis.

Leurs « prêtres de doubles » ont disparu, leurs stèles sont couvertes de poussière, leurs tombes sont oubliées… On proclame cependant leurs noms à cause de l’excellence de leurs œuvres, et le souvenir des auteurs est éternel.

calame-03pm

Sois un scribe et mets ceci dans ton cœur pour que ton nom ait le même sort : plus utile est un livre qu’une stèle bien gravée ou qu’un mur solide. Il tient lieu de temple et de pyramide, pour que le nom soit proclamé…

amenhotep-fils-papis-02-pmL’homme périt, son corps devient poussière, tous ses semblables retournent à la terre ; mais le livre fera que son souvenir sera transmis de bouche en bouche. Mieux vaut un livre qu’une solide maison, ou bien qu’un temple dans l’occident, mieux qu’un château fort encore ou qu’une stèle dressée dans un sanctuaire…

Ils ont passé les savants prophètes et leurs noms seraient oubliés, si leurs écrits ne perpétuaient leurs souvenirs.

Extrait du papyrus Chester Beaty IV, verso, époque dite « Nouvel Empire ».

L’élite intellectuelle de la société africaine de l’antiquité était composée de scribes et hauts prêtres qui soutenaient et constituaient les principaux rouages du pouvoir Royal.

Les hauts prêtres (savants, chercheurs-découvreurs) faisaient de la médecine, de l’agronomie, de la géométrie, de la mathématique, de l’astronomie, de l’architecture, de la philosophie, de la chimie, l’hydrologie entre autres…

amenhotep-fils-papis-01-pm

 

 

Image à gauche: Entre autres scribes célèbres, Amenhotep, fils de Papis *  deviendra une sorte de Ministre de l’Intérieur, chargé des grands travaux du Roi Amenhotep III (environ1392-1355 avant le début du temps présent)

 

A la basse époque (664-341 avant le début du temps présent), lorsque l’Égypte noire aura perdu son indépendance (attaquée et vaincue) sous l’occupation Perse, ces derniers avaient un leitmotiv : Volez, remmenez chez vous tous les livres des noirs !

thot_maat-5Image à gauche: Entre autre couples puissants dans l’histoire de l’Afrique, nous retiendrons celui-ci : Djehouti & Mâat. Le gardien des écritures sacrées et du savoir avait comme épouse la gardienne de l’équilibre, de la justice et de la vérité : Djehouti (plus connu sous le nom de Thot) et Mâat son épouse !

Environ 332-30 (avant le début du temps présent) lorsque de nouveau, des étrangers (européens aujourd’hui) attaqueront et détruiront la civilisation noire (avant l’esclavage) la Grèce forcera les derniers prêtres noirs à révéler les derniers secrets jalousement conservés dans les temples. A ce titre, Neiloksenos et Enuphis seront les Professeurs de ceux qui, de retour dans leur pays d’origine seront des savants, il s’agit de Thalès de Milet et de Pythagore de Samos.

” Ils disent que les dieux ont récompensé leur piété par des avantages considérables comme de n’avoir jamais été soumis sous la domination d’un prince étranger… Les éthiopiens disent que les égyptiens sont une de leurs colonies qui fut menées en Égypte par Osiris. Ils prétendent que ce pays n’était au commencement du monde qu’une mer, mais que le Nil entraînant dans ses crues beaucoup de limon d’Éthiopie, l’avait enfin comblée et en avait fait une partie du continent… Ils ajoutent que les Égyptiens tiennent d’eux comme de leurs auteurs et de leurs ancêtres, la plus grande partie de leurs lois ; c’est d’eux qu’ils ont appris à honorer les rois comme des dieux, et à ensevelir leurs morts avec tant de pompes ; la sculpture et l’écriture ont pris naissance chez les Éthiopiens… les Éthiopiens allèguent encore d’autres preuves de leur ancienneté sur les Égyptiens : mais il est inutile de les rappeler ici… » Cherubini, Histoire Universelle, Livre III, pages 337, 341, traduction abbé Terasson, 1758) cité par C.A. Diop : in Nations Nègres et Culture (Tome 1) 1979)

* Papis: Est aussi le surnom porté par des enfants ou adultes du Sénégal au Congo RDC. Un Sénégalais me racontait en 2010 cette histoire : « Lors de ma première entrée à l’école primaire, tous les enfants étaient en rang. Le maître d’école a commencé par appeler tous les enfants un par un. Chaque enfant appelé se présentait et se mettait dans un autre rang. Jusqu’au moment où, j’étais le dernier enfant sur le rang des nouveaux. Le maître m’a regardé et me demandât : Comment t’appelles-tu?, j’ai répondu : Papis, il me dit : N’as-tu pas un autre prénom ou quelqu’un dans ta famille porte ce nom ? Alors je me suis souvenu du nom d’un oncle dont on disait que j’étais son homonyme, je lui ai dit, alors il me dit directement : c’est toi, tu peux te mettre dans l’autre rang ! Ce jour j’ai appris mon véritable prénom et que Papis était mon surnom»

  • Je luis pose la question: « Qui t’a donné ce surnom dans ta famille ? »
  • Il me répondit : « Ma grand-mère »
  • Je lui posais une seconde question : « Ta grand-mère est-elle instruite ou allée à l’école ? »
  • Lui : Il se met à rire et me dit : « Non, elle ne savait ni lire ni écrire »

Un autre noir de la diaspora (Congo RDC) en Europe, nous prenions tous les matins le même train pour nous rendre au travail dans différentes places. Un matin en discutant il me dit que son surnom est Papis !

  • Surpris, je lui demandais : « Qui t’a donné ce surnom dans ta famille ? »
  • Lui : « Ma grand-mère » ou ma mère
  • Moi : « Ta grand-mère est-elle instruite ou allée à l’école ? »
  • Lui : Il se met à rire et me dit : « Non, elle ne savait ni lire ni écrire »

Et jusqu’à ce jour, je le nomme Papis

De nombreuses personne pensent que :

  • Le surnom de Papis est un nom d’artiste porté par les noirs pour faire “cool ou branché” ou je ne sais quoi comme surnom d’oiseau.
  • Que ne surnom de Papis est d’origine grecque
  • Ou ne savent plus l’origine de ce surnom

D’après ces quelques investigations, plus le fait que je sais que de nombreux sénégalais portent ce surnom, ce site est l’occasion ou l’opportunité de poursuivre cette recherche historique. L’internet nous donne la possibilité de partager nos connaissances sans mendicité ou demande d’aide étrangère lorsque nous le pouvons. Personne ne le fera à notre place, et nos enfants ne doivent pas se rendre dans des universités étrangères pour y apprendre cette partie de leur histoire.

  • Combien de personnes de sénégalais portent le surnom de Papis ?
  • Si vous connaissez un Sénégalais qui porte se surnom, de grâce, envoyez-lui le lien de ce site pour sa participation !
  • Si vous connaissez un noir qui porte se surnom, de grâce, envoyez-lui le lien de ce site pour sa participation !

Le lien de cette publication est:     http://www.fatick.net/?page_id=2142

Votre participation est aussi bienvenue !

Une dernière question: Depuis quand nos grands-mères ou mères connaissent-elles ce surnom de Papis?

La recherche est ouverte.

Mbagnick Diouf

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked