Grève générale renouvelable des travailleurs des collectivités locales.

logo-02-pm (2)

LES MOTIFS

L’intersyndicale des travailleurs de collectivités locales du Sénégal composée du SUDTM /FGTS, du SNTCLS/CNTS, du SUTRACOL/CNTS-FC et du SUTMS/UNSAS, observe les 25, 26 et 27 janvier 2016 une grève général renouvelable de trois jours. Ce mouvement d’humeur est motivé par :

AU NIVEAU NATIONAL

  • Le refus du gouvernement de parapher le protocole d’accord négocié et signé par l’Intersyndicale des Travailleurs des Collectivités Locales depuis le 30 octobre 2015 ;
  • L’absence de garantie pour le respect de la date butoir du 30 septembre 2015 pour l’intégration des travailleurs éligibles dans la fonction publique locale ;
  • Les retards de paiement des salaires dans plusieurs collectivités locales pour absence de crédits ;
  • La violation des droits acquis des travailleurs dans plusieurs collectivités locales à la suite de l’Acte 3 de la décentralisation ayant entraîné les substitutions d’employeurs pour plusieurs d’entre eux ;
  • Le refus de plusieurs collectivités locales de liquider les indemnités de départ pour les travailleurs admis à faire valoir leur droit à la retraite après de loyaux services rendus à l’Etat.

AU NIVEAU LOCAL

  • La réversion des cotisations sociales à l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES) et à la Caisse de Sécurité Sociale dans toutes les collectivités locales de la région de Fatick ;
  • Le paiement effectif et régulier des heures supplémentaires et des déplacements effectués pour les agents des collectivités locales ;
  • L’absence de dialogue social de qualité dans les collectivités Locales de la région ;
  • Le paiement régulier de la prime de rendement aux collecteurs et l’amélioration de leurs conditions de travail ;
  • Le renforcement des capacités des travailleurs des collectivités locales de la région ;
  • La création de commissions d’avancement de grade au niveau des différentes collectivités locales de la région ;
  • Le paiement à temps de la prime de prudence aux chauffeurs des collectivités locales ;
  • Le paiement de la prime d’archivage aux archivistes, documentalistes et bibliothécaires et aux autres agents chargés de cette fonction (décret n°2006-357 du 18 avril 2006) ;
  • L’octroi de ZAC aux travailleurs des collectivités locales de la Région.

L’Intersyndicale locale demande à tous les travailleuses et travailleurs des collectivités locales d’observer le mot d’ordre pour imprimer un succès éclatant à la grève au niveau de la région de Fatick et recommande par ailleurs aux autorités administratives et locales en l’occurrence le Gouverneur de Région, les Préfets des Départements, les Présidents de conseil départemental et les Maires, une rencontre avec les travailleurs autour de ses différentes revendications locales.

Mamadou DIOUF

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked