Le 16 octobre 2008 est déclaré comme la Journée mondiale de l’alimentation

logo-02-pm (2)

Article publié en 2008-2009

subsides-DSC03535La crise alimentaire: Les grains de la colère ! / Les céréales du profit : Civilisation ou Barbarie ?

Les grains de la colère ! / Les céréales du profit : Civilisation ou Barbarie ?
Depuis quelques mois, des reportages journalistiques s’accordent aujourd’hui avec la crise bancaire qui affecte le « reste » de la planète, depuis plusieurs années, des populations défavorisées, femmes et hommes, jeunes ou moins jeunes quittent leurs terres pour une raison simple : La faim, l’accès à la nourriture avec tous les dommages collatéraux !

Les cultures vivrières sont remplacées par les cultures d’exportation à grande échelle, mais les populations des pays exportateurs ne contrôlent pas le prix de leurs produits sur le marché « mondial » : Les grains de la colère ! Lorsque le paysan du sud (avec une agriculture non mécanisée) se contente de la saison des pluies, celui du nord est subsidié, assuré en cas de pertes, certains surplus sont détruits pour maintenir un certain prix au commerce.
Les paysans des pays sud (ACP) plus ceux d’Amérique latine, sont-ils « concurrentiels » face à un paysan assuré, subsidié ?

Des populations dans les pays du Sud : Sénégal, Égypte ou Cameroun… manifestent contre la hausse des denrées alimentaires, ces populations partagent les mêmes affinités économiques. A Haïti, des populations mangent des galettes de terre pour subsister lorsque des populations sur un autre coin de la terre vivent dans des conditions d’abondance, de gaspillage alimentaire, de surplus qui font que certains mangent light (régime alimentaire pour ne pas prendre du poids) boivent light (lorsque d’autres doivent parcourir des kilomètres pour puiser de l’eau) fument light… sur la même planète !

bernard-njonga-DSC02432La nourriture de l’humain est devenue un produit financier : Les produits financiers sur les céréales, proposés par les banques sont de la pure spéculation sur les matières premières agricoles (alimentaires) Des hectares de forets sont détruits pour planter de la nourriture destinée à des animaux d’élevage de masse, pour « nourrir » des bipèdes qui peuvent payer ! Des millions de tonnes de viande congelée sont exportés vers les pays du
sud en ruinant les productions locales.

bernard-njonga-DSC03325Il parait que le 16 octobre 2008 est déclaré comme la Journée mondiale de l’alimentation ! Lorsque la crise financière mondiale de 2008 aggrave la crise alimentaire par une hausse des prix, l’absence d’investissements, depuis longtemps déjà, il parait que toutes les 3 secondes, une personne meurt de faim !

Civilisation ou Barbarie ?

Publié par Mbagnick Diouf, Pour Radio Goree Network / les Griots du Web 2008-2009.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked