Une centrale solaire photovoltaïque dans la région de Fatick

logo-02-pm (2)

Une centrale solaire photovoltaïque dans la région de Fatick

Le jeudi 04 décembre 2014 à partir de 11h une délégation du Ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie en séjour dans la région de Fatick a tenu une réunion de contact dans les locaux de la Gouvernance de Fatick avec les autorités administratives, les collectivités locales (Conseil départemental de Fatick et Mairie de Niakhar) et les services techniques sur le projet de construction de la Centrale Solaire Photovoltaïque de Niakhar. La réunion a été présidée par Monsieur Mor FALl, Adjoint du Gouverneur au Développement en présence de l’Adjoint au Préfet de Fatick, du Sous-préfet de Niakhar, de l’Adjoint au Maire de Niakhar et des Services techniques.

La délégation du Ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie était dirigée par Madame Yacine DIOP en compagnie de Responsables de la Senelec maître d’œuvre du projet et du cabinet EES (Environnement Energy Society) chargé l’Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES).

Madame Yacine DIOP en prenant la parole à la suite du Gouverneur a fait part des rencontres qu’il a eu avec le Sou-préfet de Niakhar, la Mairie de Niakhar, les populations concernées par le projet et le service Régional de l’Environnement. Elle a aussi insisté sur l’urgence de voire se réaliser ce projet auquel le Ministère et ses partenaires (Senelec et EES) comptent maître à contribution tous les acteurs locaux (collectivités locales, services techniques et populations).

Cette centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 15 MW sera construite dans le village de Mbane dans la Commune de Niakhar sur un site de 30 ha. Le site a déjà été localisé et des visites ont été effectuées par le Ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, le Service Régionale de l’Environnement et le Cabinet EES. Dans le cadre de cette centrale, la Senelec qui est maître d’œuvre de ce projet a signé d’importants Contrats d’achats d’électricité (CAE) avec des producteurs d’électricités indépendants.

Les villages concernés par le projet de construction de cette centrale sont Mbane, Kandiou et Pokham. Cette centrale au-delà de la région de Fatick va permettre l’alimentation d’autres localités du Pays en électricité via des lignes qui seront directement raccordées aux lignes de hautes tensions. Elle va aussi réduire la consommation de la Senelec en fuel et en pétrole qui se fait à coût de milliards.

Dans un premier temps et dans les meilleurs délais une étude topographique sera faite par le cabinet EES.

La phase d’évaluation pour le dédommagement des propriétaires des terres situées dans le site choisi est prise en compte au côté de la phase d’études d’impact environnemental et social.

Un appel a été lancée par la délégation aux autorités administratives de prendre toutes les dispositions nécessaires dans le cadre de la mise en œuvre du projet mais également aux collectivités locales d’accompagner les populations et de les sensibiliser sur les risques environnementales inhérentes à cette centrale solaire pendant et après sa mise en place. La réflexion est aussi lancée sur le nom à donner à cette centrale après la réaction des populations de Mbane, village qui abrite ce site, qui souhaitent que cette centrale porte le nom de leur village.

Monsieur le Gouverneur après avoir recueilli les avis des différents participants a demandé à tous les acteurs qui gravitent autour de cet important projet de s’impliquer pleinement pour sa réalisation dans les meilleurs délais comme le souhaite le Chef de l’Etat et son gouvernement.

Mamadou Diouf

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked