La f(r)acture digitale

04osacipEn décembre 2003, se tenait à Genève le Sommet mondial sur la Société de l’Information, il était question de fracture digitale dans les pays du Sud, de financement d’un fonds de solidarité numérique… Il serait temps, de penser que le développement technologique (Informatique pour résoudre la fracture digitale) de l’Afrique passe aussi par l’intérêt que les africains (à tous les niveaux) accordent à la recherche, au développement et aux inventions menées par des Africains. Ce texte a été écrit en 2003, et depuis lors les dirigeants des ACP n’ont pas encore réalisé que la formation vers les logiciels libres, est la Solution, nous sommes en 2006 !

rose2b

Dans ce cadre de développement technologique, la majorité des intellectuels des ACP ne peuvent citer deux, voir trois inventions, développements ou recherches menés par des ACP, en Afrique ou hors du continent ces dix, vingt ou trente dernières années au minimum, des recherches qui auraient pu contribuer à un autre développement de l’Afrique. Cette absence de références à l’échelle d’un continent relève aussi, d’un manque de support global de l’information pour présenter ces travaux, et d’une culture du développement. Le site de la Renaissance Africaine, dédie un segment à ce manque de support.
Ce site est construit pour être un carrefour de valorisation historique, culturelle et technologique, un pont entre les différentes organisations et sites Internet concernant les pays ACP et toutes les ONG internationales supportant l’Afrique.

mwd01Pour un continent entier, l’absence de références est un blocage psychologique qui enlève la motivation de celles et ceux qui tentent d’apporter leur part. Des segments importants de ce site présenteront des travaux menés par des ACP car un changement de grille de lecture semble requis dans la situation actuelle. La présence des pays ACP sur la scène Internationale comme participants et non comme mendiants, dépend aussi de l’importance des choix (motivations) des populations ACP.

abacha

Une bonne gouvernance, l’unification, la stabilisation du continent sont des sujets d’avant garde qui devraient  mobiliser cette communauté ACP, car les problèmes actuels de ces pays ne sont ni fatalités ou malédictions éternelles. Être concerné(e) quelque soit son niveau, est une condition sine qua  non pour apporter sa part. “Payer ses impôts” est une bonne chose, mais qu’avez-vous apporté à l’Afrique? Concernant le fonds de solidarité numérique, dans la mesure où la solidarité est une valeur universelle, pouvons-nous penser que certaines élites africaines ou leurs descendances qui en ont les moyens doivent aussi participer comme contribution à la résorption de ce fossé digital. Les moyens financiers sont disponibles.

abacha.pngAbus de biens sociaux, des faits concrets : cet article suivant est extrait du journal officiel de la République du Sénégal (www.lesoleil.sn ) Article publié dans l’édition du jeudi 12 février 2004.

” KENYA : Enquête sur les fonds de l’ex-dictateur nigérian Sani Abacha.

sabacha3Sani Abacha (1943-1998), »Président » du Nigeria* de  1993-1998 .

Les autorités kenyanes ont indiqué mercredi enquêter sur une banque du pays qui aurait blanchi quelques 100 millions de dollars provenant de fonds publics nigérians volés par l’ancien dirigeant nigérian Sani Abacha. “Environ 100 millions de dollars de l’argent d’Abacha sont passés par le Kenya vers d’autres destinations entre 1996 et 1999″,  a déclaré à l’AFP, sous couvert de l’anonymat, un responsable de la section anti-fraude de la Banque centrale  kenyane. Sani Abacha, décédé en 1998, est soupçonné d’avoir détourné 2,2 milliards de dollars (1,7 milliard €), au préjudice de la Banque centrale du Nigeria,alors qu’il était au pouvoir entre 1993 et 1998. Selon la même source, les autorités kenyanes enquêtent sur les fonds Abacha depuis 2001 à la demande d’enquêteurs nigérians et suisses, qui retracent le parcours de l’argent volé par l’ancien dictateur. ” Fin de citation. sabacha1(Image de gauche: Le secrétaire Général des Nations Unies, Monsieur Koffie Annan, serrant la main à ce sous-développeur de peuple ! )

Le Nigeria est depuis quelques années, la plaie des fraudeurs et trafiquants Internet, portant ainsi préjudice, à ce niveau au reste de l’Afrique.
(http://websearch.cnn.com/search/search?source=cnn&invocationType=search%2Ftop&sites=web&query=Nigeria+Scam)  Cet argent (10%) volé au peuple nigérian aurait permit le financement d’un plan de formation Source Ouverte, et aujourd’hui en 2006, le Nigeria serait devenu un important acteur dans le domaine  du développement de logiciels, au lieu “The place to be” des fraudeurs Internet en tout genre. Le peuple de ce pays est capable d’apporter sa part. Mais cet état de fait actuel est une des conséquences de l’abrutissement et de la destruction de ce pays par un africain qui s’appelait Président de la République. $ 100 millions pris à l’Afrique, comme si les ingénieurs systèmes Nigérians n’avaient aucun projet industriel. Ces “présidents” pillent le continent, investissent des sommes astronomiques dans des constructions ou cérémonies mégalomaniaques ou des chiottes en marbre pour y déposer leurs fientes de ” Présidents”, sans aune retombée industrielle ni économique, comme si les africains n’avaient aucun projet social ou technique.

Les conducteurs d’esclaves !

Mais comme le font remarquer d’autres africains, ceci durera longtemps que les africains seront désunis…

HIMB00pm(Image située à gauche) “Sa Majesté Impériale: J.B. Bokassa 1er”. Un autre pillard de son peuple. Quand on mesure les conséquences de sa prise de pouvoir sur une génération… Osez faire le bilan des conséquences,  si vous en avez le courage…

Lorsque ce faux Empereur Africain ignorait la nature et le niveau intellectuel des anciens Empereurs de son groupe, au moment de son couronnement, durant cet instant tragique et désolant, retransmis sur les chaines de télévisions mondiales, le Président Nelson Rolihlahla MANDELA (http://www.anc.org.za/people/mandela.html) était encore en prison pour un quart de siècle ! Ce dernier avait du respect pour son peuple et avait fait un choix: La Renaissance de l’Afrique: ( Être Noir ou Africain, n’est plus suffisant du tout !) 4664

Quand la pauvreté est une agression quotidienne, l’unification est la  réponse : Third World.

A ces “Présidents Africains modernes: Lorsque disparaissait le dernier Empire Africain, naissait le premier Empire Européen » C.A.Diop

logo2Ibn Batouta (13eme siècle) – Ce que j’ai vu de bon chez les Noirs- : “ Les actes d’injustice sont rares chez eux ; de tous les peuples, c’est celui qui est  le moins  porté à en commettre, et le Sultan (roi nègre), ne pardonne jamais à quiconque s’en rend coupable. De toute l’étendue du pays, il règne une sécurité parfaite ; on peut y demeurer et voyager sans craindre le vol ou la rapine. Ils ne confisquent pas les biens des hommes blancs qui meurent dans leur pays, quand même la valeur en serait immense, ils n’y touchent pas ; au contraire,  ils préposent à l’héritage des curateurs choisis parmi les hommes blancs et il reste entre leurs mains jusqu’à ce que les ayants-droits viennent les réclamer ” :  (Ibn Batouta) Ce témoignage nous indique que la corruption, la violence sociale et son cortège d’insécurités ne sont pas des valeurs historiquement inscrites dans l’ancienne culture africaine: Notre expression favorite: Back2Roots. Le vieux Nelson Rolihlahla MANDELA appartient à cette catégorie de Présidents Africains dignes de leur culture ancestrale.
Ce vieux est un rêve pour tout africain, raison pour laquelle nous lui consacrons un sous domaine entier: http://www.nelsonrolihlahlamandela.renaissance-africaine.org

Nous cherchons des africain(e)s qui veulent écrire les articles pour le domaine consacré  à ce vieux qui est un exemple à tout africain.

Abus de biens sociaux /  Les Conséquences: KENYA / Sani Abacha. Cinq ans de pouvoir présidentiel (1993 et 1998), pour un profit de € 1,7 milliard  (transférés hors du pays: c.a.d.: Non investis dans le développement local) c’est  plus que révoltant. Quel est l’apport de ce Président au peuple du Nigeria*, à l’Afrique ou au reste du Monde, pour avoir une somme de ce niveau? Quelles sont les conséquences pour le développement humain, social,
technologique du Nigeria ?

Dix pour cent de l’avoir de certains dirigeants ou anciens Présidents africains qui ont plusieurs centaines de millions de $ ou € dans leurs comptes bancaires, peuvent aujourd’hui contribuer à la résorption de ce fossé digital sans avoir à demander une participation des pays développés. Mesdames et Messieurs, juste 10% et ceci serait une attitude correcte.bib01

Black is Back*

¤ Au moment de la première rédaction de ces lignes, cette expression était utilisée par le Ministère des finances de la Belgique (CEE-) pour inciter les Belges qui ont de l’agent non déclaré au fisc, et déposé dans des comptes bancaires à l’étranger, de rapatrier légalement cette masse financière en Belgique pour éventuellement investir dans des entreprises du pays.ARlogo00

Dans le cadre du Nigeria, si la machine à calculer est exacte sur 10%, il s’agit de € 170.000.000 qui devraient être versés au fonds de solidarité  numérique  présenté par le NEPAD (Abdoulaye Wade, Président du Sénégal) à Genève en 2003, ceci est uniquement la part de Sani Abacha (Nigeria  de 1993 à 1998) A combien peut-on estimer le montant des sommes appartenant aux peuples des ACP et non investies dans ces pays de la part des personnes qui les ont détournées?

SabachaJuste 10% de ces sommes permettent aujourd’hui de développer une industrie en mesure de construire le matériel informatique et débuter la formation dans  les ACP. Nous sommes aujourd’hui en 2006, Messieurs les Présidents ACP, ce fameux fonds de Solidarité Numérique”, a-t-il atteint € 170.000.000 ?
L’Inde a t elle reçu une aide semblable pour être présente sur la scène internationale dans le domaine ICT, le Japon, la Chine? Mais certains nègres avec  le statut de “Présidents” parcourent la scène Internationale comme des mendiants.saniabacha

Dans le cas contraire (dans l’optique présentée à Genève) combien de siècles faudra t-il attendre pour que la cagnotte suisse atteigne un montant acceptable? Il est très rentable que ceux qui possèdent des moyens économiques semblables financent de réels projets en Afrique, même sans y être obligés  par des lois Internationales. Des projets comme l’énergie solaire, des pompes à “eau made in Africa” des locomotives fonctionnant à l’énergie solaire sont des solutions techniques de haut niveau pour un développement durable, écologiquement et socialement profitables.

ubuntu-defIl semble qu’une bonne gouvernance commence par confisquer l’argent appartenant aux peuples du tiers monde. Il semble aussi qu’une bonne gouvernance commence par poursuivre en justice ceux qui ont pillé les caisses des populations des pays concernés sans aucune contre partie. Il semble qu’une bonne gouvernance  commence par le rapatriement des centaines de millions € qui restent la propriété financière des populations du Sud. Dans ce canevas actuel, il semble que les pays développés ont raison de ne pas participer à la résorption de ce fossé digital quand les africains ont des solutions.
Les pays développés ont d’autres préoccupations que la résorption du fossé digital Africain ! A part recevoir de vieux ordinateurs dont les indous et les Chinois ne veulent pas, (question de DIGNITÉ) A quelle niveau en est la cagnotte de Genève?ubuntulogo

(Image à droite) Entre temps, un groupe de sud-africains a publié à travers le monde, le premier logiciel libre: Ubuntu (http://www.ubuntu.com) disponible gratuitement en version station de travail et serveur. Bravo

Et quelle est l’aide internationale qui va financer un nouveau pôle de développement ( l’Asie toute entière semble poser un problème de par la qualité et  le prix de ses produits) dans ce système concurrentiel mondial ? Et qui va réveiller et accorder à un peuple dont pyr-giza-2560bc-pm01-300x242les ancêtres ont régularisé la course des étoiles et construit des pyramides, les moyens financiers et technologiques requis pour développer de nouveaux systèmes d’exploitations, des suites  bureautiques et programmes informatiques divers pour être concurrentiel ? Dans le cadre économique mondial actuel, qui va fournir à ce continent les outils   de développement sachant que ces habitants marchent sur de l’or, du coltan et autres minerais précieux qui entrent dans la fabrication de serveurs, de clients légers, de routeurs, de firewall, de téléphones Khoufou-pyr-300x196portables et C° ?

Un pays du continent africain (L’Afrique du Sud) à publié sa plate forme source ouverte:  Bravo

Les ACP doivent le faire: L’accès aux ressources, OUI. Mais la pauvreté non merci.

Mbagnick Diouf. Ce texte a été écrit en 2003.

Fracture digitale ou facture digitale: Proposition pour les pays ACP (Solution low cost/high Level)   –  Histoire d’un pingouin  – Quelques images de Thot.. THOT2B

PS: Veuillez noter que ce site n’est pas en concurrence car comme le disait un poète des caraïbes: Dans cette abondance d’eau, l’abruti a encore soif.  – Robert Nesta Marley.

Mise à jour en 2015 : Les conséquences de la présence de Boko Haram au Nigeria : Des THOT2Bjeunes qui vivent la corruption tous les jours, dans un pays aussi  énorme que le Nigeria, des jeunes qui ont vécu dans leur enfance les méfaits de ce voleur de « président » ces jeunes démotivés sont devenus des terroristes nommés Boko Haram.
Les jeunes du groupe Boko Haram sont le produit social des criminels de « président » nommé Sani Abacha. Avec une bonne formation, des centres de recherches  & développement à travers tout le Nigeria, l’investissement du revenu pétrolier, un meilleur partage des richesses, une meilleure vision de groupe, un engagement présidentiel basé sur la Mâat,  l’enseignement de leur ancienne civilisation, la motivation sociale, des jeunes connaissant leur culture sont imperméables à toute influence et manipulation étrangères, Boko Haram n’existerait en 2015.
Ceci à déjà été dit par des noirs comme Marcus Garvey : A people without the knowledge of his past history, origin and culture is like a tree without roots »
Qui manipule qui?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked