La belle histoire de Leuk le Lièvre

La belle histoire de Leuk-le-Lièvre, Cours élémentaire des écoles d’Afrique Noire. leuk-2008-0001

Écrit par Léopold Senghor : Sans titre ni fonction sur la première page intérieure,

Abdoulaye Sadji : Inspecteur de l’Enseignement Primaire. Publié par la Librairie Hachette – EDICEF (1953)
Avec les illustrations de Marcel JeanJean

Vendredi 18 avril 2008

Les principaux personnages :
Bouki (l’Hyène) avec ses traits grossier, sera décrit tel un perfide animal habité par l’esprit du mal, un être aux caractères physiques grossiers et à avec une morale douteuse, une famille nombreuse, il tente d’assumer sa responsabilité.

Leuk (Le lièvre) avec ses traits fins, ses méthodes aussi fines, amorales et traitres et qui semble symboliser le type intelligent : La fin justifie les moyens ! Après avoir sacrifié son ami d’enfance (Bouki) Leuk deviendra… la suite à lire, à relire, à redécouvrir dans ce livre de contes africains !
leuk-2008-0004Au Sénégal, l’histoire, ou les histoires de Ndiomboore Séne (Leuk), étaient racontées dans les familles ou entre amis de groupe.
La belle histoire de Leuk-le-Lièvre : Cours élémentaire des écoles d’Afrique Noire. Cette fable du plus jeune animal (le plus intelligent) débute ainsi :
« C’est au temps où les animaux de la brousse … » portaient basket & blue Jean (Bleu de  de travail), l’un deux sera nommé le plus jeune et le plus intelligent :
Leuk (africain) ou le Lièvre (français)

D’après ce livre (La belle histoire de Leuk Le Lièvre) ce fut “une époque Peace Love and Understanding, le Wood Stock de la genèse”: « Les plus forts protégeaient les plus faibles… »

Il y a très longtemps, Leuk et Bouki, deux amis d’enfance font les 400 coups, escroquent une bonne partie du règne animal, partagent les bénéfices et chacun rentre vers sa case !
Ils échafaudent des plans, mais au dernier instant, Bouki se fait prendre, Leuk échappe à toutes représailles.

Leuk et Bouki seraient en 2008 après JC , condamnés par un tribunal pour :
« Complicité, Association de malfaiteurs, vol en réunion, enrichissement illicite : deux acolytes qui partageraient les mêmes peines… » Quoi que !
A travers ce livre, tous les animaux ont une famille, mais Leuk présente une seule fois le nommé Lièvreteau figurant (son fils) sans son épouse dont il n’est question à travers le livre), ce qui est inconcevable dans la pensée africaine ! Louche, très louche nous disons en 2008.

Très louche, hé oui !
Plus loin, lors d’une escroquerie « Association de malfaiteurs » Leuk présente une tante dont on entendra plus jamais parler (ni de ses liens de parenté) ni de ses occupations sociales.
Leuk et Bouki escroquent les humains « comme le reste du règne « animal »
Sans Bouki, Leuk n’existe point ! Lors du voyage vers Ndoumbélane, présenté comme le Châtiment de Bouki » une illustration nous montre toute la famille de Bouki, chargée tels des immigrés sans papiers qui se dirigent vers le coffre fort Bio, en pleine nature : Sans aucun membre de la famille de Leuk.
Il me semble que le problème de Bouki est lié à sa situation de père de Famille nombreuse sans carte de réduction pour le transport, et autres avantages contrairement à Leuk, un enfant, et encore, sans mère !

leuk-2008-0005Lors d’une famine jamais connue de mémoire d’animal, le lion mangeur de dibi assaisonné aux herbes du village.  (la Provence locale), voit arriver Leuk qui lui indique la maison familiale de Bouki qui ne pratique pas le « carême » si je peux me permettre cette expression ! Ce fut une période décrite comme très difficile, une crise alimentaire, une raréfaction du gibier, une période de hausse du prix des denrées alimentaires dans le monde moderne !
Tous les vivants ont faim, même le ROI des animaux (Gaïndé) avait le cuir soudé sur ses os royaux.
Seule la famille de Bouki vivait bien, faisait de la viande fumée, se reposait au soleil,  farniente après un bon vin de palme.…

Plus loin dans l’histoire de ces deux amis d’enfance, Leuk et Bouki continuent leurs jobs (activités) de malfrats.

Leuk sans famille à charge, Leuk est très louche dans ses activités et comportement social.

Bouki, le père de famille nombreuse, plusieurs enfants à nourrir a été victime de son engagement social face à Leuk qui utilisait à l’époque des méthodes de contraception pour avoir 1 enfant (ou son neveu) face à Bouki qui devait assumer ses responsabilités sociales leuk-2008-0007de père de famille nombreuse…

Leuk dénoncera Bouki qui sera sacrifié par des humains, des Laobés…

Leuk va voyager à travers le pays, il va faire de l’humanitaire, sans explication sur ses moyens de subsistances lorsque tous les autres animaux se justifient.

Leuk est-il devenu rentier sans inventer ou gagner à un jeu de hasard ? Leuk va même jusqu’à enlever un bébé, le confier à une Lionne, (sauver un petit noir), lui enseigner les lois de la survie et faire de lui un homme riche et puissant…

Leuk va s’éloigner du pouvoir, de l’argent, de la puissance et ses symboles, se révolter contre le Roi ! Serait-il devenu communiste ?
Leuk va jusqu’à donner des leçons de morale aux humains !
Leuk, dans ses pérégrinations, deviendra herbivore, végétarien, philosophe, presqu’un  gourou qui parcourt le pays pour prêcher la nouvelle philosophie et tenter de révolter les autres.
Il mange Lihgt, boit light, et finit par penser… A vous de découvrir la suite !
Mais de Bouki, pas question, sa mémoire oubliée, sacrifiée sur l’autel « de la nouvelle attitude», les enfants de Bouki, aucun besoin de revenir sur le Passé. (Écoutez le disque Regard sur le Passé, du Bembeya Jazz National (Guinée)

Affairou Leuk, Léroul dé !

oldegyptendoubelane

Sur cette image à gauche, il s’agit d’un montage de deux images. J’ai trouvé la partie supérieure issue d’un papyrus de l’Égypte antique : des animaux qui jouent, conduisent du bétail, pêchent…

La partie inférieure est issue de Leuk Le Lièvre : La ressemblance est troublante à quelques millénaires de distance. Senghor connaissait bien l’imaginaire du conte africain.

Dans ce texte adapté des fables africaines, la morale est en filigrane comme une toile d’araignée transparente derrière tous les contes et fables d’Afrique  !

La belle histoire de Leuk-le-Lièvre : Cours élémentaire des écoles d’Afrique Noire. La suite et la fin, à lire absolument : Leuk , indicateur ou balance du Roi (l’ordre) contribue à l’assistanat de Bouki son “meilleur ami” qui laisse une famille.

La puissance du conte, du théâtre africain repose principalement sur son intemporalité !
Depuis l’Égypte antique, Leuk débarque (à travers l’espace temps) dans notre monde contemporain, il est à l’aise dans son environnement social et économique. Son comportement, n’est-il pas moderne ?

Une histoire adaptée, oui, mais les images, les dessins sont originaires de la haute antiquité africaine.
En 2006, je publiais sur ce site, les images originales (Égyptiennes) de l’histoire de Leuk Le

téléchargement

Lièvre : Pour plus d’information sur le droit de Licence.
Brevets et Source libre: La propriété intellectuelle historique des peuples Africains?

Un dessin animé, ou une pièce de théâtre moderne ?

Mbagnick Diouf, 2008

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked